Organisations professionnelles

Elles représentent et défendent les intérêts des chefs d’entreprises artisanales. 

Notamment dans la mise en place de plans de formation, les organisations professionnelles ont un rôle clé dans le suivi de la législation et la promotion des intérêts du secteur auprès des autorités européennes, nationales et territoriales.

Des formations sur-mesure pour les entreprises

  • L’Union des entreprises de proximité (U2P). L’U2P représente 2,8 millions de TPE-PME dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, soit les 2/3 des entreprises françaises.

 

  • La confédération des PME (CPME). Elle est l’organisation patronale dédiée exclusivement aux TPE-PME françaises, tous secteurs confondus : industrie, commerce, services, artisanat.

 

  • Les métiers de l’alimentation : confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD). La section artisanale de la CGAD fait valoir et défend les intérêts de quelque 290 000 entreprises artisanales de l’alimentation.

 

  • Les métiers du bâtiment : Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB). Elle défend les intérêts des 343 000 entreprises du secteur.

 

  • Les métiers de la production et des services : Confédération nationale de l’artisanat des métiers et des services (CNAMS). Elle regroupe plus de 430 000 entreprises.

Le financement des formations

Pour financer la formation professionnelle, la TPE doit verser  chaque année, à son OPCA, une contribution égale à 0,55 % de sa masse salariale annuelle brute :

  • 0,15 % au titre de la professionnalisation.
  • 0,40 % au titre du plan de formation

Cette contribution sert notamment à financer le compte personnel de formation (CPF) auquel chacun a droit.

N’hésitez pas à contacter votre OPCA, qui reste votre contact privilégié pour toute demande d’informations sur les formations.